Loading...

Editorial |P. Jean-Michel Amouriaux, Supérieur Général des Eudistes

La Congrégation de Jésus et Marie et la Congrégation de Notre Dame de Charité du Bon Pasteur, conscientes d’avoir reçu un trésor spirituel pour toute l’Eglise ont présenté la Cause du Doctorat de leur fondateur, saint Jean Eudes (1601-1680). Sa doctrine est contenue dans les 13 volumes de ses Œuvres Complètes (cf. livret de présentation).

Nous croyons que la manière développée par saint Jean Eudes pour accompagner l’expérience chrétienne peut être un appui important pour soutenir la vie des croyants et pour annoncer l’Evangile du Christ dans le monde contemporain. Jean Eudes se situe à l’aube de la modernité, à un moment où le monde changea profondément dans sa manière de percevoir la réalité et de s’y situer. Pensons aux innombrables bouleversements de ce 17ème siècle, avec Copernic et Descartes et la naissance des sciences modernes, avec les explorations par les Occidentaux de tous les continents et les expansions missionnaires vers le Canada et vers la Cochinchine. C’est également le temps où s’effectue le passage résolu vers l’intériorité, une migration vers le cœur comme le lieu essentiel de l’être où se joue désormais la quête de vérité. C’est dans ce contexte que saint Jean Eudes et bien d’autres de ses contemporains ont cherché comment dire et accompagner l’expérience chrétienne ; Bérulle, Olier, Vincent de Paul et tant d’autres belles figures de sainteté ont été les artisans d’une nouvelle évangélisation. Au début du XXème siècle, l’abbé Bremond nomma ce  renouveau spirituel et apostolique l’Ecole française de spiritualité, dont l’empreinte est durable et féconde dans l’Eglise universelle.

Nous voudrions que sa doctrine soit davantage proposée aux fidèles aujourd’hui, car notre souhait est de partager notre héritage, pour que toute l’Eglise bénéficie de l’inspiration qui a habité la personne, l’action et les œuvres de notre fondateur. Puisse le processus de reconnaissance atteindre son terme, pour la plus grande gloire de Dieu et le bien de l’Eglise.

Pourquoi saint Jean Eudes Docteur de l’Église ?

De tout temps, l’Église offre aux fidèles le témoignage d’hommes et de femmes qui peuvent les guider dans leur suite du Christ, dan leur intelligence de la foi et dans leur vie chrétienne. Ainsi, au cours des siècles, l’Église a accordé le titre de « Docteur de l’Église » à de grands saints et saintes dont la vie et l’enseignement constituent une richesse et une référence pour la vie de tous les baptisés. Au cours des dernières décennies, ont été déclarés « docteur de l’Église » des figures aussi différentes que sainte Catherine de Sienne, sainte Thérèse de Lisieux et, récemment, saint Jean d’Avila et sainte Hildegarde de Bingen. [En savoir +]

Echos de l’entretien avec le Saint-Père

Interview du P. Amouriaux, Supérieur Général des Eudistes